LIVRAISON GRATUITE PARTOUT AU CANADA* AVEC UN ACHAT MINIMUM DE 70$ CAD i

FREE SHIPPING ANYWHERE IN CANADA * WITH A MINIMUM PURCHASE OF CAD $ 70 i

LIVRAISON GRATUITE PARTOUT AU CANADA* AVEC UN ACHAT MINIMUM DE 70$ CAD i

FREE SHIPPING ANYWHERE IN CANADA * WITH A MINIMUM PURCHASE OF CAD $ 70 i

Varier les plaisirs avec les laits végétaux

Depuis quelques années, le lait de vache dont les lobbys nous vantaient les mérites notamment pour son apport en calcium dans de pléthoriques publicités, connait une progressive baisse de popularité. Critiqué par les scientifiques pour les problèmes de santé variés qu’il occasionnerait, dénoncé par les végétaliens et les protecteurs des animaux, le lait de vache est de plus en plus boudé par les consommateurs qui se tournent vers les laits végétaux.

Cet article n’a pas pour vocation de traiter l’intérêt nutritionnel du lait, ça pertinence ou non dans notre alimentation et dans nos vies, mais de simplement évoquer les alternatives végétales dans le cas d’intolérance, ou si tout simplement vous aimeriez varier les plaisirs et les apports nutritionnels.

Pourquoi consommer du lait végétal?

L’avantage principal des laits végétaux concerne les intolérants au lactose. En effet, il existe de nombreuses personnes dont le corps est incapable de produire un niveau suffisant de lactase, une enzyme qui permet de transformer le lactose en glucose et galactose, c’est-à-dire en sucres. Cette intolérance peut être innée et génétique ou passagère lorsqu’elle est liée à des troubles intestinaux, des infections ou des irritations capables de réduire ou d’éliminer la production de lactase.

Les laits végétaux ne contiennent pas de lactose et peuvent donc être une alternative intéressante pour ces personnes.

Mais au-delà de l’aspect santé ou même du choix de ne pas consommer de produits d’origines animales, ils offrent une variante savoureuse et nutritive dans vos préparations. Les bonnes graisses, fibres végétales, protéines et minéraux qu’ils contiennent sont fondamentaux pour le bon fonctionnement de notre corps. Les laits végétaux fournissent également des vitamines, en particulier celles du groupe B qui seraient importantes pour le métabolisme, le système nerveux et le fonctionnement du foie. Voici quelques exemples de laits végétaux les plus répandus.

Les différents laits végétaux

Lait d’amande

Riche en vitamine E et B et en minéraux, notamment en magnésium et en fer, le lait d’amande est obtenu en infusant à froid des amandes hachées et du sucre. Traditionnellement, les amandes hachées sont pétries et trempées dans de l’eau à l’intérieur d’un torchon qui sera ensuite essoré pour récupérer le liquide. Cette recette remonte au Moyen Âge est et maintenant largement industrialisée et répandue. Contrairement au lait de soja, il ne contient ni isoflavones ni hormones et c’est un allier de choix pour celles et ceux qui souhaitent un lait riche en calcium.

Lait de soja

C’est l’un des choix les plus populaires car il contient le plus de calcium et de protéines et qu’il est riche en acides gras oméga 3, que l’on considère comme utiles pour une bonne santé cardiovasculaire. De nombreuses mères l’utilisent également pour nourrir les enfants, mais il n’est pourtant pas conseillé d’en abuser en raison des phytoestrogènes qu’il contient. La consommation de lait de soja n’est ainsi pas recommandée pendant la grossesse et pendant l’allaitement, ainsi qu’en cas de problèmes de thyroïde, de calculs rénaux et de candida.

Lait de riz

Parfait pour ceux qui recherchent un goût sucré. Léger et facile à digérer, et aide lorsqu’on a un transit accéléré. Naturellement riche en vitamines A, B et D, ainsi qu’en minéraux, le lait de riz est obtenu par un procédé industriel qui implique la macération de grains de riz dans un bouillon d’eau, puis filtré et parfois enrichi en nutriments tels que le calcium, les vitamines B12 et D, dont il est exempt contrairement au lait de vache. Il est aussi exempt de gluten ce qui en fait une boisson tout attitrée pour les personnes allergiques ou intolérantes.

Lait de coco

Le lait de coco ne contient pas beaucoup de calcium et est assez gras, mais il offre un excellent apport en minéraux (fer, potassium et phosphore). Il contient également du sélénium un oligoélément antioxydant qui permettrait de prévenir des maladies liées au vieillissement et les cancers, et qui jouerait aussi un rôle dans la stimulation du système immunitaire et de la thyroïde.

Lait d’avoine

Le lait d’avoine est faible en sucre et offre un bon apport en fibres, vitamines E et B ainsi qu’en potassium. C’est donc un bon allié pour combler les petits creux en gardant la ligne. Le lait d’avoine peut être facilement préparé à la maison et c’est une délicieuse alternative au lait de vache. Il n’est pas recommandé aux personnes cœliaques et intolérantes au gluten.

Lait de millet

Faible en gras, sans gluten et source de fibres, protéines végétales et minéraux (fer, phosphore, magnésium), le lait de millet figure aussi dans la liste des boissons végétales facile à faire chez soi et idéale pour les personnes intolérantes au gluten.

Lait de noix de Grenoble

C’est une source naturelle d’oméga 3 et 6, vitamines, minéraux, c’est pourquoi il peut contribuer à maintenir une bonne santé cardiaque, stimuler la mémoire cérébrale et prévenir les maladies neurodégénératives. Il a des propriétés antioxydantes et comme le lait de riz représente une source d’énergie, idéale pour ceux qui font du sport ou quand vous devez faire face à une journée bien remplie.

Lait de noisette

Le lait de noisette est riche en glucide et pauvre en calcium. Ce n’est donc pas à consommer toute la journée, mais c’est une boisson gourmande qui offre des vitamines A et B, des oméga 3 et 6 et des protéines. C’est également une bonne source d’antioxydants.

Lait d’épeautre

Avec sa saveur douce, le lait d’épeautre est aussi une boisson de choix. Elle apporte des vitamines E, D, B, et des minéraux tels que le calcium, le fer et le magnésium. Il figure parmi les laits faciles à digérer et qui contribuerait à maintenir la ligne grâce notamment à un taux réduit de mauvaises graisses et cholestérols.

Comment utiliser le lait végétal dans la cuisine

Comme vous l’aurez compris il existe une multitude de laits végétaux qui peuvent être obtenus à partir de céréales (riz, orge, avoine, blé) ou à partir de légumineuses (soja, arachides, lupins, pois). Les préparations de boissons végétales à base de noix et noisettes, amandes, noix de coco et noix de cajou et celles faites à partir de graines de plantes comme le chanvre ou le quinoa sont également de plus en plus répandues. Mais comment utiliser ces produits en cuisine?

En plus de remplacer le lait dans votre café du matin, le lait végétal est excellent dans les préparations de biscuits et gâteaux, il rend les sauces plus crémeuses et ajoute de la texture aux soupes. Il peut être utilisé pour faire votre béchamel, crêpes, mayonnaise… Et bien sûr, dans votre bol de granola ou vos gruaux 😉

Attention toutefois, beaucoup sont très riches en glucides et en graisses, qui, bien que bonnes pour la santé à petites doses, pourraient vous faire prendre du poids ou aggraver un diabète suivant votre cas et les quantités consommées. Comme toujours, tout est dans l’équilibre et la mesure!

Comment faire du lait végétal à la maison?

Tout le monde ne le sait pas toujours : faire du lait végétal à la maison est simple, bon marché et assez rapide! L’avantage? Vous pouvez choisir des matières premières de qualité et doser le niveau de douceur selon votre goût personnel, en ajustant les quantités à votre discrétion.

Voici comment faire du lait d’avoine : verser une poignée de flocons d’avoine dans un récipient et ajouter de l’eau tiède. Après les premières expériences, vous apprendrez à ajuster la quantité d’eau en fonction du résultat que vous souhaitez obtenir, plus ou moins dense. Laisser reposer une nuit et mélanger le matin, puis filtrer à travers une passoire. Vous pouvez verser le lait d’avoine obtenu dans une bouteille et le conserver au réfrigérateur pendant quelques jours, prêt à l’emploi.

Pour les boissons telles que le lait de noix ou de noisette, laisser tremper les fruits secs dans l’eau pendant une nuit, environ douze heures. Le lendemain, mélanger et filtrer le tout, puis verser dans une bouteille. Il est possible de sucrer avec du sirop d’agave, de la cassonade, du miel ou du sirop d’érable, mais avec l’habitude vous apprendrez sûrement à apprécier le goût naturel du lait végétal fait maison, sans sucre ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *