Une entreprise B-Corp engagée

Certifiée B Corp

Entreprise engagée depuis sa création en 2004, La Fourmi Bionique Inc. a maintenant obtenu l’exigeante certification Bcorp.

Cela fait près de deux décennies que La Fourmi Bionique Inc. renforce régulièrement son impact social et environnemental. Un effort maintenant officialisé pour inciter le plus grand nombre à nous suivre dans la démarche.

Bien plus que le simple impact environnemental, la certification Bcorp englobe 5 grands piliers sur lesquels l’entreprise a fait d’importants investissements.

La Gouvernance

La façon dont est gérée l’entreprise et dont la direction exerce sont pouvoir.

Les collaborateurs

L’implication des collaborateurs, la valorisation de leur travail, la recherche de leur bien-être et le partage des valeurs.

La collectivité

L’impact de l’entreprise sur la société, le tissu économique local, mais aussi national, voire international.

L'environnement

L’empreinte de l’entreprise sur l’environnement à toutes les étapes.

Les clients

La façon d’impliquer les clients, d’offrir une communication transparente, des produits de qualité, des prix justes, de partager nos valeurs…

Zoom sur l'environnement

L’environnement fait partie de l’ADN de la marque depuis la création de l’entreprise en 2004. Voici tout ce que nous avons mis en place pour améliorer notre impact écologique.

L'emballage le plus écologique!

Nous avons réalisé une étude approfondie de l’impact écologique des emballages et l’état des lieux du recyclage au Québec qui confirme que nous proposons les emballages qui présentent l’impact le plus faible sur l’environnement. En savoir plus.

Un approvisionnement responsable

Avec un approvisionnement de proximité, majoritairement québécois, équitable, sans OGM et biologique, Fourmi Bionique réduit considérablement son impact sur l’environnement, tout en vous proposant des produits de qualité, bons et respectueux de votre santé.

La production la plus écologique possible

Fourmi Bionique fait figure d’exception dans sa façon de produire. La production à la demande, la revalorisation des pertes, le recyclage de nos déchets… l’impact environnemental de notre production est très faible par rapport à la majorité des entreprises comparables.

Un atelier responsable dans un bâtiment B Corp.

Le complexe Dompark dans lequel nous produisons est certifié B Corp. Fourmi Bionique a réalisé de nombreux efforts pour réduire sa consommation d’énergie et d’eau ainsi que pour éliminer les produits polluants (ex: gants et nettoyants biodégradable).

Un transport intelligent et responsable

Maximiser la capacité des camions, éliminer le suremballage, réduire la masse des cartons, favoriser les gros formats… Par exemple :

  • Nous sommes passés à du carton certifié FSC très mince et avons réduit de plus de 18% notre consommation annuelle de carton.
  • Nous livrons avec des véhicules électriques lorsque cela est possible.

Des produits d'origines végétales

En utilisant majoritairement des ingrédients d’origine végétale biologiques et sans OGM, nos produits représentent une excellente option nutritionnelle à faible impact environnemental.

90% de partenaires québécois

80% d’ingrédients québécois dans nos gammes Grand Granola et Müska

11 ingrédients provenant du Québec

Les sacs en plastique autoportants sont les plus écologiques!

Fourmi Bionique a toujours cherché à minimiser au maximum son empreinte environnementale. De plus, nous recevons régulièrement des demandes pour offrir des emballages toujours plus écologiques.

Pour tenter de répondre à ces objectifs, nous avons réalisé une étude avec l’aide du cabinet d’expertise en analyse environnementale du cycle de vie CT Consultant.

Nous avons pu faire trois constats importants, dont certains peuvent surprendre, très loin du « Green Washing » :

  1. Les gaz à effet de serre (GES) sont la principale menace pour notre environnement selon de consensus scientifique.
  2. Or, les emballages, bien qu’ils soient une source de préoccupation importante pour le grand public, représentent en réalité moins de 5% de l’impact en GES d’une entreprise agroalimentaire, contre 80% environ pour l’agriculture. Ainsi, en choisissant des ingrédients locaux, majoritairement biologique, nous sommes garantis de réduire considérablement notre impact.
  3. Enfin, compte tenu de la situation du recyclage au Québec, les sacs autoportants en plastiques multicouches que nous utilisons, restent à l’heure actuelle la meilleure option disponible. Bien plus même que le compostable!

Cela prend en compte différents éléments de l’analyse de cycle de vie :

  • La conservation des aliments (le goût et l’intégrité) ;
  • Le cycle de vie (production, transport, recyclage ou enfouissement…) ;
  • Le coût (doubler le prix de vente de nos produits n’est pas une option).

Voici plus de détails ci-dessous pour mieux comprendre.

Les boites en métal ne sont pas particulièrement adaptées à la consommation de granola. Leur production demande beaucoup plus d’énergie et des matériaux plus difficiles et polluants à extraire. Enfin, elles sont plus lourdes, ce qui rend leur transport également plus polluant.

Au final, cette solution représenterait 600% d’émissions de GES en plus que nos sacs actuels.*

Dans le même genre de solution, un bac en HDPE représenterait 376% d’émissions de GES en plus.*

Souvent on se dit qu’une boîte en carton est plus écologique. Mais en réalité, cette solution impose obligatoirement un emballage secondaire pour conserver convenablement les aliments.

Cela implique donc beaucoup plus de matière à produire et à recycler. D’autant plus lorsqu’on sait que seulement 25 % du plastique au Québec est recyclé et que presque tout le reste est envoyé à l’enfouissement. Au final, selon les scientifiques, cette option est 300% plus polluante en GES, que nos sacs actuels.*

Qui aurait cru que le compostable est l’une des options les plus dangereuse pour la planète à l’heure actuelle?

Éco Entreprises Québec a réalisé une étude avec les experts-conseils en environnement et en gestion des matières organiques de la firme SOLINOV et ont conclu qu’en l’état actuel du recyclage au Québec, les sacs en plastiques, qu’ils soient recyclables ou non, représentent un risque moins importants que les emballages compostables en termes d’émissions de GES.*

Il en va de même pour les emballages biodégradables. Ces derniers, en plus de générer plus de GES lors de leur décomposition, ne conservent pas assez bien le produit. Or le gâchis alimentaire représente un impact environnemental immensément plus important que nos emballages en plastique.

Pour finir, ces emballages coûtent beaucoup plus cher et ne permettraient pas de maintenir nos prix de vente actuels.

Le vrac peut être une excellente solution. Mais produire un emballage réutilisable (verre, métal ou plastique) implique plus de GES qu’un sac comme le nôtre. Pour arriver à avoir une balance positive et que le vrac devienne une solution efficace, il faut réutiliser le contenant un nombre de fois important et éviter le gâchis alimentaire avec une mauvaise conservation ou des pertes de transport.*

Notre solution est donc de choisir des emballages qui offrent le meilleur rapport entre la solidité, la capacité de conservation et la quantité de plastique utilisée. Ces derniers ne pèsent que 11 à 15 grammes à peine et sont recyclables.

Même s’ils ne sont pas recyclés, ce qui arrive majoritairement, ils n’émettent pas autant de GES que le compostable, le biodégradable ou les autres solutions citées plus haut.

Ainsi, en vous proposant ces sacs en grands formats, les plus fins possibles, nos bocaux hermétiques très solides, ainsi que le vrac dans de nombreuses enseignes spécialisées, nous vous offrons l’approche la plus efficace possible pour réduire notre impact environnemental!

Bien entendu, Fourmi Bionique s’engage à rester en veille et rechercher des solutions toujours plus écologiques.

Sources :

  • PTIS (2018). A Holistic View of the Role of Flexible Packaging in a Sustainable World. Avril 2018. https://www.flexpack.org/resources/sustainability-resources
  • Éco Entreprises Québec (2021). Emballages biodégradables et compostables au Québec – Rapport sur l’état de la situation.  https://ecoconception.eeq.ca/fr-ca/rapportemballages
  • Schmid, G., Mendoza, F. & A., Manuel, J., A. Azapagic. (2018). Environmental impacts of takeaway food containers. Journal of Cleaner Production. 211. 417-427.

Zoom sur l'engagement social

Notre impact social est également une priorité depuis 2004!

Donations

Depuis 2004, nous avons offert plus de 250 000 petits déjeuners en commandites ou à des œuvres caritatives. Pour nous solliciter il suffit de nous écrire à [email protected]

Production locale

En produisant localement dans notre atelier à Montréal, nous contribuons à employer au Québec des collaborateurs issus de la diversité. Nous offrons un salaire compétitif ainsi que de nombreux avantages dont une assurance collective.

Approvisionnement

Avec un approvisionnement de proximité et équitable, nous assurons de contribuer à notre économie en rémunérant les producteurs à la juste valeur de leur travail.

Initiatives

L’entreprise encourage les initiatives sociales et environnementales sur le temps de travail, comme l’organisation de collectes de déchets.

Salariés

Fourmi Bionique propose d’aménager le temps de travail de ses salariés s’ils souhaitent s’impliquer dans un projet collectif, une association…

Partenaires

Nos équipes marketing font régulièrement la promotion de nos partenaires locaux (marques, producteurs, fournisseurs…) sur nos différentes plateformes.

Fermer
Fermer
Se connecter
Fermer
Panier (0)

Votre panier est vide. Votre panier est vide.