Après l’été, à la rentrée, avec l’arrivée de l’automne ou plus tard en hiver, il arrive qu’on ait le sentiment de perdre de l’énergie. Souvent, on peut même être constamment fatigué sans avoir un rythme particulièrement effréné. Dans ce cas, il est très probable que cela soit lié à votre mode de vie, et quelques changements pourraient grandement améliorer la situation.

Voici 5 habitudes à intégrer quotidiennement dans votre vie pour augmenter votre niveau d’énergie naturellement.

  1. Réduisez le stress.
  2. Alimentez-vous bien.
  3. N’abusez pas du sucre.
  4. Bougez plus.
  5. Restez hydraté.

1. Réduisez le stress

Une fois que l’on a écarté les raisons les plus évidentes, comme un mauvais sommeil ou un problème de santé, c’est souvent vers le stress qu’il faut envisager comme source éventuelle de votre fatigue.

Il n’est pas rare que les personnes avec une vie bien remplie, des responsabilités à la pelle ou des problèmes personnels se sentent dépassées, stressées et angoissées.

Le stress peut entraîner des difficultés à se concentrer et à « débrancher » pour faire une pause. Cela peut avoir un impact sur la santé physique et mentale. Le stress est étroitement lié à la fatigue.

Le stress est traître, car il cache parfois sa présence jusqu’à ce qu’il soit trop tard et souvent il est difficile de le retirer complètement de sa vie.

La première chose est d’en prendre conscience, d’identifier les sources potentielles de stress et d’apprendre à la gérer.

Pour y parvenir, il faut s’allouer du temps pour se détendre, lire ou prendre l’air. La méditation est souvent d’une grande aide pour réduire l’anxiété.

Pour finir, n’ayez pas honte de demander de l’aide, que ce soit auprès de vos proches ou d’un professionnel. Un thérapeute pourrait vous apprendre des techniques pour gérer le stress et l’angoisse. 

2. Alimentez-vous bien

Si vous vous demandez comment avoir de l’énergie toute la journée, c’est aussi très certainement du côté de votre alimentation qu’il faut regarder.

De bonnes habitudes alimentaires améliorent la résistance de votre corps aux stress environnementaux, réduisent le risque de développer des maladies chroniques et peuvent également affecter votre niveau d’énergie positivement.

Votre corps a besoin de carburant pour continuer à bouger. Choisir des aliments complets et nutritifs fournira à votre corps les nutriments dont il a besoin pour fonctionner au mieux.

Si vous mangez beaucoup d’aliments transformés riches en sucre et en matières grasses, sachez qu’ils peuvent affecter votre niveau d’énergie et votre santé.

De plus, si vous avez un régime alimentaire irrégulier et que vous sautez régulièrement des repas, il se peut que vous ne disposiez pas des nutriments nécessaires et que vous vous sentiez fatigué.

De nombreuses études montrent par exemple qu’un bon petit-déjeuner permet de faire le plein d’énergie pour toute la matinée. Comme tous les repas, il doit être équilibré pour offrir un apport calorique sain qui évitera les risques de surpoids.

Il ne faut pas pour autant se priver, manger suffisamment est indispensable pour avoir de l’énergie tout au long de la journée. Des restrictions alimentaires extrêmes peuvent en effet entraîner une pénurie de calories et de nutriments essentiels, comme le fer, ce qui peut avoir un effet négatif sur les niveaux d’énergie.

Si vous avez un petit appétit ou au contraire que vous avez toujours faim, il peut être intéressant de fractionner vos repas quotidiens en plusieurs plus petits.

3. N’abusez pas du sucre

Contrairement aux idées reçues, consommer du sucre pour se donner de l’énergie est une mauvaise idée sur la durée.

En effet, le sucre et les aliments riches en sucre provoquent une augmentation rapide de la glycémie, parfois appelée « pic glycémique ». Pour réguler cette hausse fulgurante d’énergie, le corps libère de grandes quantités d’insuline. Cela occasionne assez vite un “coup de mou”.

Cela explique par exemple pourquoi manger des céréales de petit-déjeuner riches en sucre favorise un sentiment de manque d’énergie, contrairement à lorsque l’on consomme des céréales à base de glucides plus complexes. Les sucres lents sont en effet libérés plus lentement dans le sang.

Consommer régulièrement de grandes quantités de sucre peut également augmenter le risque d’obésité, de diabète et de maladies cardiaques.

En résumé, limiter l’ajout de sucre dans votre alimentation est non seulement bon pour retrouver de l’énergie, mais aussi pour votre santé. Pensez à consommer quotidiennement des céréales riches en fibres comme les grains entiers, les légumes et les légumineuses.

4. Bougez plus

L’exercice régulier est important pour réduire le risque de développer des maladies chroniques telles que les maladies cardiaques, le diabète et l’obésité.

Un mode de vie sédentaire peut entraîner de faibles niveaux d’énergie, mais heureusement, pas besoin de courir un marathon tous les jours pour retrouver la forme.

« Brûler des calories stimule nos réserves énergétiques, notre cœur et nos hormones et “nettoie” l’organisme. La sédentarité affaiblit les muscles, diminue la condition physique et peut provoquer des maladies chroniques. Se bouger, c’est comme une voiture qu’on ferait rouler pour éviter qu’elle ne s’encrasse », explique le Dr Patrick Bacquaert, médecin-chef de l’Institut de recherche du bien-être de la médecine et du sport santé (IRBMS) en France.

Trente petites minutes de sport par jour, qui peuvent être divisées en trois activités de dix minutes, suffiraient pour retrouver la forme.

5. Restez hydraté

C’est sûrement un euphémisme de dire que boire est vital, mais on comprend à quel point lorsqu’on sait l’on peut survivre trente jours sans manger, contre trois jours sans boire.

Selon l’âge, notre corps est composé de 55 à 75 % d’eau. Pendant la journée, celle-ci est perdue dans l’urine et la sueur. Pour rester hydraté, vous devez donc boire suffisamment d’eau pour compenser cette perte.

La déshydratation peut occasionner :

  • Une baisse du niveau d’énergie;
  • Une tolérance réduite à l’effort;
  • Des maux de tête;
  • Des troubles de mémoire et de concentration;
  • Une perturbation de l’humeur;
  • Une altération des fonctions digestives, rénales et cardiaques.

Il est important aussi de savoir que les personnes âgées ne ressentent pas toujours la soif, et qu’il faut donc prendre pour habitude de boire régulièrement même si l’envie ne se manifeste pas.

Ainsi, si vous vous sentez souvent fatigué, essayez de boire régulièrement tout au long de la journée si ce n’est pas le cas. Vous devriez ressentir rapidement une amélioration.

Laisser un commentaire

Fermer
Fermer
Se connecter
Fermer
Panier (0)

Votre panier est vide. Votre panier est vide.